mardi, 23 avril 2024

100 chevaux : la FFMC et la FFM demandent à Ségolène Royal de répondre aux motards sur la disparition de cette mesure

Le bridage à 100 chevaux devrait être de l’histoire ancienne depuis le 1er janvier 2016. Mais deux actes manquent à l’appel :

* la publication d’un décret modifiant le code de la route et
* la signature, par madame Royal, d’un arrêté ministériel.

Cependant, ni l’un ni l’autre ne semblent prêts, plongeant la filière professionnelle et de nombreux usagers dans une incertitude totalement inédite !

Seule une minorité de motos de plus de 100 ch et répondant à la directive 168/2013 (norme euro 4peuvent être immatriculées en toute légalité.
Pour les autres véhicules, conformes aux directives 92/61/CEE et 2002/24/CE et équipées d’un freinage ABS, c’est le vide juridique.

La FFMC et la FFM condamnent fermement cette situation inacceptable pour les usagers causée par les Pouvoirs publics. Les deux associations demandent à Ségolène Royal de communiquer immédiatement un agenda précis pour la fin des 100 chevaux.

Lire le communiqué intégral sur www.ffmc.fr

Rappel (le 08/10/2015) : « 100 chevaux : seules les motos dotées d’ABS pourront être débridées » sur www.motomag.com

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner