vendredi, 24 mai 2024

1er février 2016 : début de l’ « expérimentation » de circulation interfiles


Cela faisait plusieurs dizaines d’années que la FFMC demandait la reconnaissance d’une pratique quotidienne qui contribue à fluidifier le trafic urbain : la circulation entre les files de voitures embouteillées. Le décret du 23 décembre 2015 fixe les conditions dans lesquelles cet usages est reconnu par la loi :

  • expérimentation « dans les départements des Bouches-du-Rhône, de la Gironde, du Rhône et de la région Ile-de-France« ,
  • « circulation entre les files de véhicules situées sur les 2 voies (ayant le même sens de circulation) les plus à gauche d’une chaussée »,
  • « sur les autoroutes et routes à 2 chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins 2 voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/k » [donc : les autoroutes à 130 ou 110 km/h, les routes ou boulevards urbains limités à 90, 80 ou 70 km/h mais pas en dessous],
  • « lorsque la circulation s’est établie en files ininterrompues »,
  • pour les « véhicules d’une largeur d’un mètre maximum et relève de la catégorie L3e [véhicule à 2 roues sans side-car d’une cylindrée supérieure à 50 cm3] ou L5e [véhicule à 3 roues symétriques d’une cylindrée supérieure à 50 cm3] »,
  • lorsque « aucune des voies de circulation n’est en travaux ou couverte de neige ou de verglas« ,
  • « la vitesse des véhicules en inter-files est limitée à 50 km/h« ,
  • « il est interdit de dépasser un autre véhicule en inter-files« ,
  • « lorsque les véhicules -sur au moins une des 2 files- circulent à une vitesse supérieure » à celles du 2-3 roues en inter-files, celui-ci « doit reprendre sa place dans le courant normal de la circulation »,
  • le conducteur signale ses changements de file avec son clignotant.
Circulatio interfiles : comment ça marche ?
Circulation interfiles : ce que dit le décrêt...
Télécharger

Décret n° 2015-1750 du 23 décembre 2015 portant expérimentation de la circulation inter-files

CIF décret 2015-1750 2015-12-23.pdf

Document Adobe Acrobat 138.4 KB

Télécharger

Bien que statistiques confirment que la circulation interfiles ne cause que très peu d’accidents mortels, il convient cependant de la pratiquer avec beaucoup de prudence. Utile : quelques conseils « bons à savoir » dans cette brochure préparée conjointement par la FFMC et de l’AFDM (Association pour la Formation des Motards).

Circulation interfiles : le partage de la route devient une valeur sûre.
Circulation interfiles : le partage de la route devient une valeur sûre.

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner