mardi, 23 avril 2024

1er juillet à Paris : les raisons de la Colère…

Près de 300 motards ont manifesté à Paris, le 1er juillet, date à laquelle la vignette Crit’Air devient obligatoire, et les plaques d’immatriculation moto doivent avoir un format standard.

Ce n’est pas n’importe quel jour aujourd’hui. On s’est déjà pris beaucoup de choses sur la tête depuis quelques temps, mais c’est première fois qu’on nous interdit de rouler. Surtout si on n’a pas beaucoup de moyens et qu’on est banlieusard, c’est encore plus compliqué : c’est la première fois qu’il y a une interdiction de rouler pour certains véhicules. En plus, c’est carrément évolutif […] bientôt cela va être la [Crit’air] 4, la 3 et ce sera la 2 [qui seront interdits dans les ZCR du lundi au vendredi]. Cela va très très vite. Bientôt on sera purement et simplement interdits de rouler. Voilà ce qui nous attend. Vous le savez, il y a beaucoup de pays en Europe où les 2-3 roues motorisés peuvent rouler dans les ZCR, car on est de sacrés fluidificateurs de trafic : on ne connaît pas les embouteillages et on ne mets pas 3 heures pour trouver un stationnement. […]

Ce n’est pas tout : vous le savez, il faut avoir des gants homologués. Cà veut dire quoi des gants « homologués » ?  Cà veut dire que c’est les mêmes qu’avant, parce qu’on n’est pas con on a tout de même des protections sérieuses, mais ces protections sérieuses ne sont pas HOMOLOGUEES. Alors, comme elles ne sont pas HOMOLOGUEES, il faut racheter de nouveaux gants HOMOLOGUES. Est-ce qu’on ne serait pas juste en train d’essayer de nous tirer du pognon de la poche, en plus de nous interdire de rouler ?

Cà s’accumule : la plaque [d’immatriculation]… on ne change pas de caractères, on ne change rien, mais on agrandit la plaque. « Va acheter une nouvelle plaque, mon gars ! ». Et si tu es encore immatriculé dans l’ancien système avec le numéro du département : tu vas changer ta plaque là et, en 2020 quand tout le monde va passer au [Système d’Immatriculation des Véhicules] SIV, tu vas la re-changer. Donc : du fric, du fric, du fric, du fric !

Pendant ce temps-là, de plus en plus (à part dans quelques départements), je vois toujours que les glissières ne sont pas doublées, je continue si je ne fais pas gaffe à me casser la figure sur des peintures blanches au sol qui ne sont pas anti-dérapantes –elle existe cette peinture, mais elle est plus chère !-. Pas un sou d’investissement pour la sécurité routière, par contre des mesures qui s’accumulent pour la sécurité RENTIERE ! Cà maintenant, il y en a vraiment ras-le-bol, il est temps de dire « NON ».

Les motards ont ensuite mené une opération escargot sur le périphérique extérieur parisien, de la porte Dorée à la porte Dauphine. A chaque radar automatique fixe croisé, des manifestants s’arrêtaient pour les empaqueter et stigmatiser ces radars pompes à fric qui n’ont d’autre utilité que de renflouer les caisses d’un gouvernement cherchant des ressources financières.

Pour en savoir plus, lire l’article sur …

Article précédent
Article suivant

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner