lundi, 20 mai 2024

1er juillet : pourtant, une autre sécurité routière est possible

Sous le thème « Inflation sécuritaire », nous signalons les projets d’entrave à la mobilité qui, en empilant les couches réglementaires, ne répondent pas aux véritables enjeux de société ou de sécurité routière.

Ci-après l’historique de nos actions, de la plus récente à la plus ancienne. Consultez les derniers développements sur notre page d’accueil.

Pour que les usagers de la route acceptent et partagent les enjeux de la sécurité routière, il faut œuvrer avec eux, et non contre eux.
Pour éviter les comportements à risques, il faut un continuum éducatif que la FFMC réclame depuis presque 40 ans.
Pour améliorer la sécurité sur les routes, il faut un réseau routier bien organisé et bien entretenu.
Pour favoriser une meilleure sécurité, il faut faciliter l’accès au réseau le plus sûr : les autoroutes (qui constituent également le réseau le plus rapide…).

Le premier ministre Édouard Philippe a voulu une mesure de « rupture » ? Il l’a eu la rupture, mais ce sera celle des citoyens, exaspérés d’être encore et toujours traités comme des enfants en bas-âge.

Samedi 30 juin et dimanche 1er juillet, la FFMC organise des dizaines de manifestations en France contre la surenchère réglementaire et coercitive du gouvernement en matière de « sécurité routière ».
Lire l’article complet sur www.ffmc.fr

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner