samedi, 20 juillet 2024

CISR du 2 octobre : les motards sont visés !

Le 2 octobre 2015, le Conseil interministériel de sécurité routière (CISR) s’est réuni, convoqué par Manuel Valls. Le CISR ne s’était pas réuni depuis mai 2011. C’est dans l’urgence que le gouvernement a préparé des annonces, à la suite de la publication des chiffres de l’été sur l’insécurité routière.

Les usagers de deux et trois-roues motorisés sont dans la ligne de mire des Pouvoirs publics puisqu’ils sont une des catégories de victimes les plus impactées par la sinistralité routière (tout comme les piétons et les cyclistes). La principale explication de cette sinistralité tient à l’exposition aux risques routiers des usagers non protégés par une carrosserie. Mais, dans les accidents de moto contre un autre véhicule, le motard n’est pas responsable dans… 65% des cas !

A la sortie du CISR, Manuel Valls a annoncé 22 mesures, s’ajoutant aux 26 mesures lancées en janvier 2015 par Bernard Cazeneuve. En particulier, pour « mieux protéger » les motards (qui sont de grands enfants, c’est bien connu !), le CISR préconise trois mesures… qui ne répondent pas du tout à l’objectif annoncé de réduire la mortalité !

Non au Contrôle Technique

1) Contrôle technique à la revente
Cela nous pendait au nez depuis longtemps, il est désormais explicitement annoncé… alors que l’Europe l’a retoqué en 2012 ! (en reprenant notre argument selon lequel moins de 0,5 % des accidents des accidents de 2-roues motorisés sont dus à une défaillance mécanique).

Souvenons-nous que le Contrôle Technique pour les autos avait débuté de la même manière…
La Fédération Française des Motards en Colère a déclaré sa ferme intention de ne pas laisser passer le CT pour les deux-roues. La fin de l’année s’annonce belliqueuse !


2) Le permis A2 pour tous les nouveaux motards
Depuis janvier 2013, le permis A2 limitait pendant deux ans à 35 kW (soit 47,5 chevaux) la puissance des machines accessibles aux jeunes motards de moins de 24 ans. Il va bientôt devenir obligatoire pour tous les novices, quel que soit leur âge.


3) Des gants obligatoires… en attendant mieux
Le CISR veut rendre obligatoire le port de gants homologués pour tous. A première vue, la mesure semble indolore. On notera tout de même qu’elle n’impactera en rien le nombre de décès à moto (une blessure à la main n’est pas mortelle). Par contre, elle augure d’une extension de cette obligation dans les années à venir à d’autres équipements tels : le blouson homologué moto, les bottes… Jusqu’au port de l’airbag moto, à plus long terme.


Et ce n’est pas tout !

  • Pour lutter contre LE facteur phare de mortalité routière harangué par la Sécurité routière (l’excès de vitesse), 500 radars de plus vont être installés dans les 3 ans à venir.
  • Ces 500 radars vont être accompagnés d’environ… 10.000 radars « leurre ». Concrètement il s’agit de faux radars qui seront équipés ou non d’un système de contrôle. Ainsi, l’usager de la route ne saura pas si la boîte au bord de la route est vide ou équipée. Des panneaux d’indication de « contrôle radar automatique » seront également installés, sans qu’il n’y ait forcément de dispositif derrière.
  • Une expérimentation d’utilisation de drone va être lancée pour remplacer peu à peu les hélicoptères.
  • Le CISR veut également étendre l’application des PV à la volée : des infractions pouvant être constatées sans interception en bord de route.

Pour en savoir plus, consultez l’article de…


http://www.motomag.com/Securite-routiere-Manuel-Valls-durcit-le-ton-et-les-motards-sont-vises.html#.VhA99Svl-VI

Ecoutez ci-dessous les explications d’Emmanuel Barbe (Délégué Interministériel à la Sécurité Routière) et les réactions de Nathanaël Gagnaire (Délégué Général de la FFMC).

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner