dimanche, 3 décembre 2023

Contrôle technique moto : le gouvernement cède au lobby des centres de contrôle

C’est au beau milieu de ce mois d’août, que le gouvernement a publié le décret instaurant un contrôle technique obligatoire pour tous les 2 et 3 roues motorisés (y compris tous les cyclomoteurs et scooters : catégories L1e, L2e, L3e, L4e, L5e, L6e et L7e, cf. rubrique « J » de la carte grise) à partir du 1er janvier 2023.

La FFMC n’a pas été informée de la préparation de ce décret, malgré de nombreux échanges avec le ministère des transports et du développement durable (dont dépend le CT) et une très forte mobilisation des motards et scootéristes (25 à 30 000 en avril 2021, malgré des conditions météo défavorables, des vacances et les restrictions de circulation en vigueur à l’époque).

La FFMC n’a en effet de cesse de répéter aux autorités depuis plus de 10 ans qu’un contrôle technique obligatoire n’est pas pertinent pour réduire l’accidentalité sur les routes (en raison du très bon entretien général des motos, de la très faible proportion des causes techniques dans les accidents, des nombreuses réformes du permis de conduire qui ont renforcé la formation des motards, de l’impossibilité de transposer à la moto les mesures concernant les automobiles, …) et ne répond qu’à la volonté des centres de contrôles de renforcer leur chiffre d’affaire.

La FFMC rappelle par contre ses propositions pour mettre un terme aux réelles causes d’accidents impliquant motardes et motards : des infrastructures routières entretenues et adaptées, la formation de tous les usagers pour un meilleur partage de la route, etc.

Le décret précise que le 1er contrôle des 2-3 roues motorisés sera obligatoire :

  • en 2023 (*) pour les 2-3RM immatriculés avant le 1er janvier 2016;
  • en 2024 (*) pour les 2-3RM immatriculés entre le 01/01/2016 et le 31/12/2020;
  • en 2025 (*) pour les 2-3RM immatriculés entre le 01/01/2021 et le 31/12/2021;
  • en 2026 (*) pour les 2-3RM immatriculés entre le 01/01/2022 et le 31/12/2022.

(*) : le contrôle est à réaliser au plus tard dans les 4 mois qui suivent la date anniversaire de la 1ère mise en circulation, mais dans la limite du 31 décembre de l’année prévue.
Ce CT sera ensuite à renouveler tous les 2 ans.

La Fédération des Motards en Colère et toutes les associations de défense des motards européens sont prêtes à répondre à ce diktat arbitraire et sans aucun intérêt pour la sécurité routière des usagers de 2-3RM.

Rendez-vous à la rentrée !!!

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

WordPress Cookie Plugin by Real Cookie Banner