mardi, 16 avril 2024

L’interfile désormais dans 21 départements

La circulation inter-files (CIF) est à nouveau autorisée pour les 2 et 3-roues motorisés depuis le 2 août, à titre expérimental pendant 3 ans sur un périmètre élargi à 21 départements et sous certaines conditions :

* sur autoroutes et routes à au moins 2 voies dans chaque sens, séparées par un terre-plein central, où la vitesse maximale autorisée est au moins égale à 70 km/h ;

* entre les 2 voies les plus à gauche dans le sens de circulation;
* en signalant son changement de file (clignotant) ;
* à une vitesse de 50 km/h maximum en inter-files et avec un différentiel de vitesse de 30 km/h au maximum par rapport aux autres véhicules (c’est-à-dire lorsque les autres véhicules sont à l’arrêt ou à une vitesse très réduite, sinon les 2-3 roues motorisés doivent reprendre les voies de circulation) ;
* en laissant un espace latéral « suffisant » avec les autres véhicules et sans forcer le passage ;
* sans dépasser les autres véhicules en inter-files ;
* lorsqu’aucune des voies de circulation n’est en travaux ou couverte de neige ou de verglas.


La circulation inter-files fera l’objet d’une signalisation dans les zones de l’expérimentation. Les caractéristiques de ce panneau restent à définir par le ministère de l’intérieur.

Les départements désormais inclus dans l’expérimentation sont les suivants :

* 13 Bouches-du-Rhône (Marseille, Aix-en-Provence…),
* 31 Haute-Garonne (Toulouse…),
* 33 Gironde (Bordeaux…)
* 34 Hérault (Montpellier, Béziers…),
* 38 Isère (Grenoble…),
* 44 Loire-Atlantique (Nantes, Saint-Nazaire…),
* 59 Nord (Lille-Roubaix-Tourcoing, Douai, Dunkerque, Valenciennes…),
* 69 Rhône (Lyon…),
* 83 Var (Toulon, Draguignan…),
* 06 Alpes-Maritimes (Nice, Grasse…),
* 26 Drôme (Valence…),
* 84 Vaucluse (Avignon, Carpentras…),
* 66 Pyrénées-Orientales (Perpignan…),
* et les 8 départements de la région Ile-de-France (Ville de Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise).


Dans son communiqué de presse, le ministère de l’intérieur reconnaît que la précédente expérimentation a apporté des effets positifs : une amélioration générale du respect des vitesses par les 2 et 3-roues motorisés en inter-files ; son acceptabilité par tous les usagers de la route, notamment les automobilistes. L’expérimentation a également permis de renforcer la pédagogie sur la circulation inter-files, notamment grâce à la formation des jeunes conducteurs dans les zones d’expérimentation.

Pour référence : décret n° 2021-993 du 28 juillet 2021.

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner