mardi, 23 avril 2024

Stationnement payant à Vincennes : 2000 motards envahissent le centre-ville

Samedi 24 février, par une température de 4° C, 2000 motard-e-s et scootéristes se sont rassemblés à Vincennes pour protester contre la décision de la Mairie de Vincennes (et d’autres communes en Ile-de-France, comme Charenton) de faire payer les emplacements de stationnement pour les 2-roues motorisés.
Devant les médias, Jean-Marc Belotti, le coordinateur de l’antenne FFMC Paris Petite Couronne a rappelé les arguments des motards : les 2-roues motorisés apportent de la fluidité dans le trafic urbainDe plus, les stationnements de 2-roues situés en sorties de parkings, dans les intersections dangereuses ou à proximité des passages piétons apportent un surcroît de sécurité, en dégageant le champ de vision des automobilistes qui abordent ces zones.

Cette revendication concernant la ville de Vincennes, le cortège est resté à l’intérieur de la commune, en empruntant ses axes principaux (cours des Maréchaux, avenue de Paris, rue de Fontenay), puis en se dirigeant vers le centre-ville (avenue du Château, rue du Midi, place du Général Leclerc). L’itinéraire était très court (moins de 3 kilomètres) mais le cortège a fait sensation dans les rues commerçantes, parfois étroites, de la cité royale !

Le cortège s’est ensuite arrêté devant l’Hôtel de Ville où une délégation du bureau de l’antenne FFMC PPC a été reçue par 2 adjoints de permanence. Les élus ont regretté que cette manifestation ait été organisée sans concertation préalable, ce qui nous a permis de leur rappeler nos précédentes rencontres et échanges téléphoniques depuis le 20 janvier avec l’adjoint aux Transports de la ville, M. Christophe Boissière.


La Municipalité estime que le stationnement payant des 2-roues motorisés est justifié dans la mesure où ces emplacements occupent des places précédemment affectées aux automobilistes, qui paient leur stationnement. La généralisation du stationnement payant est donc un choix de la ville, alors que le stationnement gratuit de courte durée (type « zone bleue ») peut également amener une rotation dans l’occupation des emplacements. La FFMC a regretté ne pas avoir été entendue par les représentants de Vincennes malgré plusieurs échanges avec M. Boissière.

Les élus présents ont indiqué que la Commune était tout à fait disposée à discuter avec la Fédération Française des Motards en Colère pour trouver des solutions, et qu’un entretien avec Mme la Maire sera organisé en ce sens. L’expérience a montré que les promesses des élus doivent être considérées avec prudence, car elles peuvent rapidement être oubliées quand « la pression » redescend… Le défilé des Motards en Colère a cependant fait impression car les élus ont demandé à ne pas refaire de manifestation le week-end prochain!

Restez donc à l’écoute sur les réseaux sociaux et notre site car nous ferons appel à votre mobilisation tant que nous serons pas entendusLe stationnement payant des motos et scooters est une première et l’exemple de Vincennes et Charenton ne doit pas faire exemple auprès des autres communes !

Revoir la vidéo de la manifestation réalisée par Motomag.

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner