vendredi, 24 mai 2024

Stationnement payant pour les 2 roues : pour ou contre ?

Les réactions des chroniqueurs de « Estelle midi » sur RMC à la question : « Pour ou contre le stationnement payant pour les 2 roues ? ».

Pierre Rondeau : « La raison pour laquelle cette mesure est une aberration : les parisiens paieront moins cher que les banlieusards ; les banlieusards habitent en banlieue (pour la majorité des cas) parce qu’ils fuient les prix des loyers parisiens […] C’est le même système qu’à Londres avec le péage à l’entrée de la ville : on fait payer ceux qui n’ont pas les moyens de vivre dans la ville« .

Emmanuelle Dancourt : « Cela va être gratuit pour les véhicules électriques. Or, qui a les moyens de se payer un 2 roues électrique ? ceux qui ont un peu d’argent« .

Jérôme Lavrilleux : « Je rappelle qu’il existe une taxe en France pour avoir le droit d’utiliser un véhicule. Elle s’appelle, quand vous l’achetez, la carte grise […]. Et qui touche la majeure partie du coût de la carte grise ? Ce sont les départements, c’est-à-dire la Ville de Paris à Paris […]. Je trouve cela aberrant […]. Ce sont les mêmes villes qui sont en train de mettre en place les ZFE, les Zones à Faible Emission. Les gens qui n’ont pas les moyens de changer leur voiture trop régulièrement et, donc, [qui ne sont] pas aux dernières normes anti-pollution, vous n’avez plus le droit de rentrer ; il faut rester dans les quartiers, cela s’appelle l’assignation à résidence. Moi, cela m’exaspère« .

Eric Di Meco : « L’effet pervers de cette mesure : ne jamais oublier que derrière un scootard ou un motard […], c’est souvent des gens qui étaient en voiture, qui se sont mis au scooter […]. Ne jamais oublier que, si on commence à retirer les avantages aux scooters, c’est-à-dire circuler plus rapidement, de pouvoir se garer […], parce que tout le monde ne peut pas prendre le métro et le bus, ces gens-là vont reprendre leur voiture. Et là, on va dire : c’est plus pollué, on ne peut plus circuler dans Paris. Donc, faites attention à l’effet pervers ».

Avec une interview de Jean-Marc Belotti, coordinateur de la Fédération Française des Motards en Colère de Paris, qui réagit sur l’ensemble de ces points.

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner