mardi, 18 juin 2024

Toulouse définit sa ZCR… et de 6 !

Ce lundi 27 novembre 2017, la préfecture de Haute-Garonne a annoncé la mise en place d’une « zone d’application de la circulation différenciée ». Cette ZCR concerne la ville de Toulouse et s’inscrit à l’intérieur de son boulevard périphérique constitué par les autoroutes A61, A62, A620.

Lors des premiers jours de pics de pollution, des mesures d’information, de renforcement des contrôles (bridage des motos, date du contrôle technique des automobiles, niveau de pollution), de réduction des vitesses maximales autorisées et d’interdiction des transits poids-lourds seront mises en place.

Les mesures d’interdiction de circulation commenceront à s’appliquer pour les automobiles et les 2-roues motorisés au 2ème jour de l’activation des « procédures d’alerte de niveau 2 » (décision prise par un « comité départemental » piloté par le Préfet suite à la proposition de l’ATMO Occitanie, l’agence régionale de surveillance de la qualité de l’air). Cette « circulation différenciée » s’appuiera sur les « certificats qualité de l’air », les fameuses vignettes Crit’air.

Si l’arrêté départemental se contente de mentionner que les restrictions de circulation seront définies en fonction des vignettes Crit’air des véhicules, la communication de la préfecture annonce dès à présent qu’ « en cas d’épisode de pollution très sévère […] seuls les véhicules dotés de vignettes Crit’Air n° 1, 2 ou 3 sont autorisés à circuler » dans la ZCR. Dans ce cas, les 2-roues d’avant juillet 2004 seront consignés au garage, au risque sinon d’une amende de 68€.

Source : Préfecture de Haute-Garonne.

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner