vendredi, 24 mai 2024

CNSR : une « sécurité routière » toujours déconnectée des usagers

80 kmh sur route

Lors de la séance plénière du Conseil national de sécurité routière (CNSR) de ce 16 juin, Bernard Cazeneuve (le ministre de l’Intérieur) s’est prononcé en faveur d’une « expérimentation » de la limitation de la vitesse à 80 km/h (au lieu de 90 km/h) sur certaines routes secondaires « très accidentogènes ». En optant pour des « expérimentations » localisées et non pour une généralisation de la baisse de la vitesse, Bernard Cazeneuve recadre (un peu) les tenants du « tout-sécuritaire » partisans des méthodes fortes.

Cependant, la Fédération Française des Motards en Colère dénonce cette politique uniquement basée sur la vitesse et son contrôle. C’est au détriment des vrais enjeux de sécurité routière que sont aujourd’hui la formation, l’inattention au volant (téléphone, interdistances véhiculaires peu respectées, aides à la conduite qui déconnectent le cerveau des conducteurs, hypovigilance sur autoroute), l’état des routes qui se dégradent et sans réelle prise en compte des deux-roues motorisés.

A continuer ainsi à conduire une politique de sécurité routière basée sur la contrainte, la Sécurité Routière et ses fameux « experts » ne font que justifier notre appellation de « Motards en colère ». A ce titre, ces mêmes experts ont remis sur le tapis de nouvelles mesures pour les 2RM sur lesquelles nous reviendrons. La FFMC reste vigilante et appelle les usagers en 2RM à rester mobilisés !

Communiqué de presse FFMC du 16/12/2013

Le périph’ à 70 km/h ou la « dépollution par l’enfumage en communication »

Articles liés

Resté connecté

18,048FansJ'aime
376SuiveursSuivre
2,570AbonnésS'abonner

Derniers Articles

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner